Faire son pain soi-même

A vous de jouer si la crise sanitaire vous a mis dans le pétrin…

La crise que nous connaissons depuis plusieurs mois a incité de nombreux français à faire eux-mêmes leur pain. Principale difficulté du moment : trouver de la farine !
En effet, vous n’êtes pas seul à avoir eu cette idée saugrenue. Les rayons farine des grandes surfaces sont littéralement pris d’assaut par une horde de ménagères échevelées prêtes à tuer pour obtenir un kilo de farine T55.

Et si le problème était ailleurs ?

Les minotiers n’arrivant plus à faire face à la demande, je vais donc ici vous donner la recette, non pas du pain (celle-là vous la trouverez en cliquant ICI) mais celle pour obtenir de la farine :

1) vous êtes pote avec un minotier ou une minotière… et là c’est plus simple.

2) vous faites une commande sur Amazon. Vous serez livré, début août, à partir d’entrepôts américains (les sites français étant bloqués par la CGT) de farine moulues en Chine, mais récoltées… dans la Bauce !

3) vous faîtes un échange, avec une personne qui en possède et à qui vous troquez un paquet de 24 rouleaux de papier toilette. Ça tombe bien, vous n’aviez plus besoin!

4) vous arrivez à faucher 100 m2 de blé en bord de route sans vous faire prendre. Egrainez les grains de blé. Pilez les grains dans un pilon en bois d’olive ou tentez le coup dans un moulin à poivre…

5) rendez-vous chez votre boulanger habituel. Saluez-le poliment. Il ne pourra pas voir votre honte sous votre masque FFP2. Et achetez lui comme il se doit : 3 baguettes bien croustillantes et une miche de seigle à l’ancienne !

3 réponses sur “Faire son pain soi-même”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *